Quels sont les differents types de moteur ?

Le moteur est l’élément essentiel qui permet de mettre en marche une voiture, un avion, une moto, un bateau, etc. On le considère comme le cœur d’un engin. Par ailleurs, il existe plusieurs types de moteurs. Voici, des informations essentielles pour vous renseigner davantage sur ce sujet.

Le modèle de moteur avec des cylindres en ligne

Ce type de moteur est le plus commun pour les automobiles. Il est composé d’une unique ligne de cylindres, située sur une seule partie du vilebrequin.

C’est l’un des moteurs les plus faciles à monter. De plus, il est d’un coût très abordable. Par ailleurs, son système en ligne permet au moteur d’être peu encombrant en largeur. Pourtant, au niveau de la longueur, par contre, c’est un moteur qui accapare beaucoup d’espace.

Toutefois, ce moteur n’est pas stable du fait de l’alignement des cylindres sur une ligne unique. Par conséquent, cette instabilité peut engendrer des vibrations conséquentes qui sont très désagréables pour le pilote et les passagers. Afin d’éviter ce problème, il est recommandé d’installer un mécanisme appelé « arbre d’équilibrage » qui va servir de contrepoids.

Le modèle de moteur à plat (flat)

Le moteur flat est d’une forme entièrement aplatie avec des pistons rassemblés sur une zone en horizontale. D’autre part, il est composé de plusieurs cylindres dont le nombre total est constamment pair. Contrairement au moteur précédent, les cylindres de ce moteur sont localisés sur chaque partie du vilebrequin.

Ce système de moteur est très commode, car il permet au moteur d’être peu encombrant en hauteur. En effet, le moteur flat peut être placé très bas au niveau du châssis. Ce placement du moteur favorise une bonne tenue de route de la voiture.

D’autre part, le moteur est plus stable grâce aux deux pistons localisés sur les deux parties du vilebrequin. Toutefois, l’entretien de ce type de moteur n’est pas facile, surtout lorsqu’il exige le changement des bougies.

Le moteur en système « V’

Ce type de moteur a une forme similaire à la lettre « V ». Les cylindres sont alignés sur deux rangées. Par exemple, pour le cas d’un V8, il y a au total 8 cylindres organisés sur les deux rangées (4 cylindres par rangée), dans le cas d’un V6, il y a 3 cylindres par rangée, dans le cas d’un V12, 6 cylindres par rangée, etc. Les cylindres agissent en alternance et sont situés au-dessus du vilebrequin.

Ce modèle de moteur est composé d’un vilebrequin réduit. Il est donc assez léger, ce qui permet une atténuation des vibrations de la voiture. Par ailleurs, le moteur en configuration V propose un couple conséquent à partir du bas régime, un fonctionnement qui rend le démarrage et les reprises plus simples. Enfin, le moteur en V est très compliqué, ce qui explique son coût élevé.

Le moteur en configuration W

Le moteur en configuration W est similaire et agit comme le moteur en V, à une différence près : les moteurs en W sont doublés. Par ailleurs, les cylindres sont organisés par groupe de cinq. Le modèle en W est généralement utilisé pour les avions ou les véhicules de très haut de gamme.

Les moteurs en W proposent deux systèmes d’alignement des cylindres : 

– La disposition en W « accolé » : ce système est composé de trois rangées de cylindres

– La disposition en W « séparé » : ce système est composé de quatre rangées de cylindres.

Par conséquent, l’atout essentiel du moteur en configuration W est qu’il peut contenir plusieurs cylindres sur un espace réduit, car le vilebrequin est beaucoup plus court que celui d’un moteur en V. Toutefois, le moteur est beaucoup plus encombrant en largeur. Enfin, c’est un modèle avec une configuration très compliquée, surtout concernant les culasses, ce qui explique alors pourquoi il est aussi coûteux.

Sommaire